Casa Kyoto

Torre-serona (Lleida)

La Casa Kyoto était un projet pionnier de PMP en 2008. Cette maison bioclimatique industrialisée, bâtie selon des critères de construction durable, a obtenu différents prix, comme le Prix Endesa de la Promotion immobilière durable ou le Prix Quatrium du logement le plus énergétiquement performant. Le projet a fait partie de la publication du Matter in Fad et d’expositions itinérantes. Il est également apparu dans de nombreuses revues.

Il s’agit d’un logement passif qui utilise un système d’énergies renouvelables et de recyclage des eaux, ainsi que des matériaux ayant un faible impact sur l’environnement.

Client

Résidentiel

Emplacement

Torre-serona (Lleida)

État

Terminée en 2008

Plan en H

chaussée et premier étage. Elle se caractérise principalement par son plan en forme de H avec une cour centrale constituant un élément clé autour duquel sont organisées les pièces du logement.

Espaces intérieurs

Les tons beige associés aux gris et aux blancs dominent l’intérieur de la maison, aussi bien sur les murs que le mobilier. Certains éléments design tels que les chaises ou les lampes viennent rompre cette ligne avec leurs couleurs vives et leurs formes originales, tout en apportant dynamisme et contraste aux différentes pièces.

La Casa Kyoto est un logement passif doté d’un système d’énergies renouvelables et de recyclage des eaux.

Comment obtenons-nous l’efficacité maximale ?

Dans le prototype de la Casa Kyoto, l’orientation et la distribution de la construction ont été étudiées afin de profiter au maximum des ressources climatiques de la région. Les façades de la maison qui donnent sur la cour et le côté sud sont ouverts, tandis que les autres parties sont plus fermées pour obtenir l’efficacité énergétique maximale.

 Le plan en forme de H avec une cour centrale constitue un élément clé autour duquel sont organisées les pièces du logement.

Distribution stratégique

Les fenêtres sont réparties de manière stratégique afin d’obtenir une ventilation croisée elle-même complétée par un système de rénovation naturelle de l’air. De plus, la maison dispose d’un système de captage photovoltaïque intégré à la toiture en tôle et relié au réseau électrique. La toiture est également dotée de deux panneaux solaires thermiques permettant de produire de l’eau chaude sanitaire.

Le chauffage au sol fonctionne à l’aide d’une chaudière de condensation à gaz à haut rendement énergétique. Enfin, cette maison intègre un réseau séparatif de collecte des eaux, où l’eau de pluie est utilisée pour les toitures végétalisées à travers une citerne et stockée dans des réservoirs du sous-sol afin d’être ensuite utilisée pour arroser le jardin.

La maison dispose également d’un système de captage photovoltaïque intégré à la toiture en tôle et relié au réseau électrique.

Économie de béton, énergie et eau

La Casa Kyoto a été bâtie à l’aide d’un système industriel permettant de rassembler les différents éléments de la construction au moment de l’édification, ce qui représente des économies considérables de béton, d’énergie et d’eau tout en réduisant le volume de déchets.

Fiche technique

Équipe

Architecte

Felip Pich-Aguilera

Conducteur de travaux

Andreu Muñoz

Irene Plana

collaborateurs

Capdevila loft

Architecte d’intérieur

Ester Patau